Brioche traditionnelle vendéenne

Brioche traditionnelle vendéenne

le 18 Fév 2018 dans Pains et Brioches | 2 commentaires

Aujourd’hui un peu d’histoire sur cette belle brioche vendéenne et les traditions dont elle fait l’objet. Hormis la période de Pâques, la brioche vendéenne était réalisée pour les grandes fêtes de famille, communions, mariages… La tradition veut que le parrain et la marraine de la mariée offrent une énorme brioche qui peut peser jusqu’à 20 ou 30 kilos selon les revenus des intéressés. La brioche est cuite dans le four de la ferme, le gâteau est présenté à la mariée sur une sorte de brancard tenu par deux personnes. Au cours de la soirée dansante, au son de l’accordéon on procède à la danse de la brioche ou les plus costauds tentent de la porter à bout de bras tout en la faisant tournoyer. Je vous propose la recette à une taille plus raisonnable mais qui garde la tradition de la brioche vendéenne riche et gourmande.

 Ingrédients pour 1 grosse brioche ou 2 petites:

  • 1 kg de farine de froment
  • 1 c à c de sel fin
  • 6 oeufs
  • 225 gr de sucre en poudre
  • 200 gr de beurre doux
  • 3 c à s de crème fleurette
  • 250 ml de lait
  • 50 gr de levure de boulanger
  • 1 gousse de vanille
  • 2 c à c d’alcool de votre choix
  • 2 c à c d’eau de fleur d’oranger

Temps de préparation: 40 minutes

Temps de repos: 7 h

Temps de cuisson: 45 minutes

coût: **

difficulté: **

 

Etape1:

Faites bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue en deux et grattée. Laissez tiédir.

 

 

Etape2:

Sur votre plan de travail, versez la farine tamisée, faites un puits et versez le sel, 5 oeufs, le sucre en poudre et le beurre taillé en petits morceaux. Délayez la levure dans un verre de lait tiède. Travaillez la pâte en ajoutant peu à peu le reste de lait. Pétrissez soigneusement et longuement la pâte en aménageant éventuellement des période de repos (ça fait du bien à la pâte mais aussi aux mains et aux bras)

 

 

Etape3:

Dans une jatte versez la levure délayée dans le lait tiède, l’alcool, la crème fraîche et l’eau de fleur d’oranger. Ajoutez cette préparation à la pâte et retravaillez-la jusqu’à ce qu’elle soit souple et élastique. Mettez la boule de pâte dans grand cul de poule et couvrez le récipient d’un torchon propre. Laissez la pâte lever pendant 6 heures dans un endroit tiède et à l’abri des courants d’air. La brioche doit doubler de volume.

 

 

 

 

 

 

Etape4:

Après ce temps de repos, vérifiez si la pâte a bien lever sinon laissez en pousse 1 heure de plus. Dégazez la pâte et détaillez-la en 3 pâtons de même taille. Formez trois longs rubans et tressez la brioche. Donnez lui la forme que vous voulez. Déposez la brioche tressée sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisée et laissez pousser à nouveau 1 heure

 

 

Etape5:

Préchauffez le four à 160°C. Battez le jaune du 6ème oeuf , badigeonnez la brioche pour lui permettre de bien dorer. Enfournez pour 45 minutes à mi auteur. déposez dans le four deux ramequin d’eau pour obtenir un bon moelleux à cette jolie brioche vendéenne.

 

 

Astuce: Préférez le pétrissage à la main pour cette brioche. Il y a un réel plaisir à la sentir se transformer entre nos mains, on sent la pâte évoluer et devenir élastique et l’on sait exactement lorsqu’elle est prête à devenir une jolie brioche avec une mie bien filante.

 

 

Petites photos non contractuelle pour vous montrer la danse de la brioche lors des mariage autrefois mais perpétuer aussi actuellement.

 

 

 

 

 

 

 

Partagez cette recette

    2 Commentaires

    • Merci, il faut l’essayer, ce n’est pas compliqué, il faut juste respecter les temps de repos. Bonne journée gourmande Mélanie

      Denise Durandet

      19 février 2018

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.